Du 08/01/2011 au 19/02/2011

Exposition @ Galerie Charlot

Artiste présenté

Laurent Betremieux

Les femmes de Bétremieux courent « de toutes leurs vitesses » comme disait une petite fille, mais juste pour rester sur place, au cœur du mouvement. Ici et maintenant semble affirmer le peintre. Aujourd’hui plus que jamais où le sol semble se dérober sous nos pieds. Ce n’est pas tant la Femme, c’est l’espèce humaine que ces femmes incarnent, et elles mieux que les hommes parce qu’elles surgissent depuis peu sur la scène de l’Histoire et que c’est à leur tour de la raconter. . Voyez cette « Porteuse de monde » noire non pas pour plaire à l’air du temps mais parce que c’est l’origine. Dès l’origine, innommable, innomée, l’homme porte le monde, nouvel Atlas, pour son malheur et sa gloire. Il le porte parce qu’il le dit. Qu’il le raconte, qu’il en fait une histoire. Et qui la première raconte l’histoire ? c’est elle, la femme.

La peinture de Laurent Bétremieux est une invitation pressante à avoir confiance, non point dans l’issue de ce combat, nous la connaissons tous, mais dans la puissance de l’Art qui le montre, le transfigure et le nourrit des forces les plus vives.

Danser sur la
plage

de Laurent Betremieux

Aquarelle et encre sur papier
24 x 18 cm
2011

Le nez aux vents

de Laurent Betremieux

Encre et aquarelle sur papier
24 x 18 cm
2011

Parcourant les
jardins

de Laurent Betremieux

Aquarelle et encre sur papier
24 x 18 cm
2011

Cavaler sans retenue

de Laurent Betremieux

Aquarelle et encre sur papier
24 x 18 cm
2011